30 voitures et 90 ans de 24 Heures du Mans 21/30 : la Ford GT40 (1969)
Retour

30 voitures et 90 ans de 24 Heures du Mans 21/30 : la Ford GT40 (1969)

Née en 1964, la GT40 doit son patronyme à sa hauteur (40 pouces, soit un peu plus d’un mètre). Elle a accompagné toute la saga mancelle de Ford, remportant les 24 Heures en version Mk II (1966) et Mk IV (1967).

A l’occasion du 90e anniversaire des 24 Heures du Mans en 2013, l’Automobile Club de l’Ouest a sélectionné trente voitures marquantes de leur histoire, regroupées à raison de trois par décennie, et organise un grand vote auprès des passionnés. Ce vote est ouvert jusqu’au 15 janvier 2013. Chacune de ces trente voitures fait également l’objet d’une présentation individuelle : aujourd’hui, la Ford GT40, qui a remporté les 24 Heures du Mans 1969.
 

Née en 1964, la GT40 doit son patronyme à sa hauteur (40 pouces, soit un peu plus d’un mètre). Elle a accompagné toute la saga mancelle de Ford, remportant les 24 Heures en version Mk II (1966) et Mk IV (1967). Après la réduction de la cylindrée des prototypes à 3 litres, la vénérable Mk I (dont le moteur 5 litres est toujours admis en catégorie sport) prend le relais en 1968 et 69, avec deux nouveaux succès, sous les fameuses couleurs bleu ciel et orange de la compagnie pétrolière Gulf. En 1969, la GT40 victorieuse, qualifiée quatorzième, s’élance bonne dernière après que son pilote Jacky Ickx ait marché vers sa voiture en signe de protestation contre le départ en épi. A l'issue d'une fantastique remontée menée avec son équipier britannique Jackie Oliver, le Belge souffle la première place à la Porsche 908 de Gérard Larrousse et Hans Herrmann dans le dernier tour de course. La GT40 signe sa sortie d’un ultime exploit à la hauteur de sa légende.

Année : 37e édition des 24 Heures du Mans (14 & 15 juin 1969)
Nombre d’exemplaires engagés : six
Informations techniques :
Moteur V8 5 litres atmosphérique
Pilotes :
Jacky Ickx-Jackie Oliver (n°6)
Mike Hailwood-David Hobbs (n°7)
Paul Vestey-Peter Sadler (n°8)
Frank Gardner-Malcolm Guthrie (n°9)
Jean Pierre Hanrioud-Dominique Martin (n°58)
Reinhold Joest-Helmut Kelleners (n°68)
Résultats en course :
1er (Jacky Ickx-Jackie Oliver)
3e (Mike Hailwood-David Hobbs)
6e (Reinhold Joest-Helmut Kelleners)
Abandon (Paul Vestey-Peter Sadler, Frank Gardner-Malcolm Guthrie)
Non partant (Jean Pierre Hanrioud-Dominique Martin)
Fait marquant : Première participation sarthoise de Reinhold Joest, qui termine sixième au volant d’une GT40 engagée par le magazine automobile allemand Auto Zeitung. Il a signé en 2012 sa dixième victoire aux 24 Heures en tant que propriétaire d’écurie, avec l’Audi R18 e-tron quattro.